23 octobre 2018 – Journée territorialisation de la FHP-Psychiatrie

La FHP-Psychiatrie a organisé le 23 octobre une demi-journée dédiée à ses adhérents sur le thème de la territorialisation.

En effet, la diversité des dispositifs (CPT, PTSM, PRS, CLSM, PTA, CPTS, etc.) rend la lisibilité de l’évolution de l’organisation territoriale particulièrement complexe. La multitude de structures de concertation demande également un investissement important des équipes des établissements de santé privés, par ailleurs particulièrement mobilisées sur d’autres problématiques.

La DGOS a annoncé la mise en œuvre d’un premier état des lieux des PTSM et la parution d’une instruction pour le développement des soins de réhabilitation psychosociale, le tout d’ici la fin de l’année. L’ANAP prévoit la parution également d’ici la fin de l’année d’un ouvrage sur les principales actions mises en œuvre dans les territoires en complément des outils déjà diffusés sur la mise en œuvre de parcours des personnes en psychiatrie et santé mentale.

La liberté d’initiative des acteurs dans la constitution des PTSM est une avancée majeure.

Pour saisir les opportunités offertes par ces réformes, la FHP-Psychiatrie invite l’ensemble des établissements de santé privés de psychiatrie à s’impliquer dans les discussions pour l’élaboration des PTSM, à s’investir dans les structures de concertations (lorsqu’elles existent) telles que la CPT et le CLSM et à nouer des liens étroits avec les établissements de santé publics et privés du territoire, les associations de patients et de famille ainsi que les acteurs du social et du médico-social.